Quels sont les signes avant-coureurs d’un balcon qui menace de s’effondrer ?

 

La crise sanitaire et les confinements qui l’ont émaillée n’ont fait que rehausser l’attractivité des balcons auprès des Français. Alors que le balcon d’un immeuble s’est effondré avenue d’Italie, dans le 13e arrondissement de Paris, il est important de rappeler qu’il est crucial de s’assurer de leur innocuité. En effet, certains balcons présentent des signes de faiblesse qui peuvent indiquer un risque d’effondrement. Quels sont ces signes qui peuvent laisser craindre qu’un balcon ne vienne à s’effondrer ? Et quelles sont les mesures à prendre ?

 

 

Des fissures et des déformations visibles

L’apparition de fissures visibles dans les murs, les piliers ou les dalles peut constituer un indice de la dangerosité d’un balcon. Ces fissures peuvent être horizontales, verticales ou encore en forme d’étoile. De même, une déformation visible du balcon, tels qu’un affaissement ou une inclinaison anormale, peut révéler la présence de problèmes structuraux. Si vous repérez de tels signes, faites appel à un professionnel du bâtiment pour qu’il évalue la situation.

Vous êtes locataire ? Prévenez votre propriétaire afin qu’il se charge d’effectuer la démarche.

Si vous êtes propriétaire de votre logement, il vous faudra mandater un expert pour qu’il réalise un diagnostic. Si votre habitation a été construite depuis moins de 10 ans, vous avez la possibilité de faire jouer la garantie décennale et de prendre contact avec l’entreprise chargée de sa construction afin qu’elle procède à une inspection de votre balcon.

 

 

Des signes de corrosion

 

La présence de rouille ou de corrosion est un autre indicateur de la détérioration d’un balcon. Avec le temps (qui passe et qu’il fait), des éléments métalliques, tels que des garde-corps ou des fixations, peuvent se corroder. Un

e corrosion importante contribuera à affaiblir et à fragiliser la structure de votre balcon. Dès que vous constatez des signes de rouille ou de corrosion, nous vous conseillons de faire inspecter et réparer les éléments concernés par un professionnel compétent.

Un balcon doit être capable de supporter un poids de 350 kg par mètre carré.

(Bon à savoir : le plancher d’une pièce d’habitation doit pouvoir supporter une charge minimum de 150 kg par mètre carré).

 

Une étanchéité défaillante et des infiltrations 

 

Une mauvaise étanchéité peut être un signe révélateur de problèmes sous-jacents. Des infiltrations d’eau sur un balcon peuvent entraîner des dommages tels que la putréfaction du bois et la corrosion du métal. Surveillez d’éventuelles traces d’humidité, des moisissures au plafond de la pièce au-dessus de laquelle se trouve votre balcon. Enfin, prenez soin de surveiller régulièrement l’état d’étanchéité de votre balcon et de prendre des mesures correctives dès les premiers signes d’infiltration.

En prêtant attention aux signes avant-coureurs d’une fragilisation d’une fragilisation de votre balcon vous serez en mesure d’agir rapidement et le faire inspecter, et le faire réparer par des professionnels qualifiés, si nécessaire.

N’oubliez pas que la prévention et la maintenance régulières sont essentielles pour garantir la sécurité de votre balcon.

Source : se loger